« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

L’anecdote est (paraît-il) véridique, et je la tiens en tout cas de quelqu’un qui affirme en avoir été un témoin direct. Elle remonte à une dizaine d’années.

Le patron des activités internationales d’une très grosse société américaine était venu visiter les “headquarters” européens, basés à Milan. Il était nouveau, l’Europe était un marché très important, il avait donc prévu de rester une semaine sur place, le temps de mener à bien sa revue de détail.

Comme c’était la première fois qu’il venait en Italie, et qu’il y avait un weekend inclus dans son séjour, il avait demandé à ses collaborateurs de lui suggérer quoi faire pour l’occuper intelligemment. L’un d’eux lui propose de louer une voiture, et de l’emmener visiter Venise.

– Venise ?… réfléchit-il. C’est bien cette ville où il y a des canaux ?

– C’est bien ça.

– Alors non. Trouvez-moi autre chose. Ça, je l’ai déjà vu à Las Vegas.

venetian-las-vegas.jpg

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jacques Langlois

Eh oui, comme chantait Reggiani:”Venise n’est pas en Italie, Venise, c’est chez n’importe qui…”

etienne

On a joué le mous dernier à Macao avec Syrano, et nous sommes allé ensuite au Venitian, le plus grand casino du monde, reproduction de celui de Las Vegas.
Faux ciel, tours de gondoles avec chanteurs d’opéra… Une ville dans un immeuble gigantesque acceuillant entre 80 000 et 120 000 personnes par jour. Eurodisney avec des tables de craps quoi.
C’est assez … Hallucinant! Et Je n’y passerait pas mes vacances

Prochains spectacles
Archives