« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

On n’insistera jamais assez sur l’importance de la relecture. L’autre matin, par deux fois, alors que je méditais sur « Se tenir en joie » en écrivant sur mon smartphone, mon pouce a appuyé à côté de la bonne lettre. J’ai tapé un u à la place du i du mot joie.

« Se tenir en joue ». Cela donne à l’idée une couleur très différente. On passe de la philosophie de Spinoza à celle du général Bigeard comme un rien.

general-Bigeard-piste-sans-fin.png

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prochains spectacles
Archives