des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

brouillon-de-proust.jpg Un brouillon de Proust

Certains chercheurs en littérature sont spécialisés dans l’étude de la genèse des textes (c’est pourquoi, fort à propos, leur discipline se nomme la génétique textuelle). Comment Proust, ou Balzac, ou Flaubert écrivaient-ils ? Comment construisaient-ils leurs romans, comment formaient-ils leurs phrases et leur style ?

Comme le travail de ces universitaires consiste surtout à se plonger dans les brouillons des grands auteurs, en distinguant les versions successives de l’oeuvre, les retouches, les repentirs, la pensée m’est venue qu’on pouvait les qualifier d’experts en lis-tes-ratures. Mais maintenant qu’on écrit avec des traitements de texte, voilà encore un métier menacé de disparition.

2 réponses à Ratures

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives