des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire
Dans un commentaire sur mon récent article “Le pacha“, Jacques Langlois évoque le rire de son père écoutant une chanson de Jean Constantin.

Ça me rappelle cette réflexion que j’ai lue, je crois, dans un roman de James Ellroy: la meilleure façon de ramener les morts à la vie, c’est de se souvenir des chansons qu’ils chantaient.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives