« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Se taire.
Ne pas ajouter du bruit au bruit, ni sa voix au tumulte. Éviter d’augmenter la cacophonie du monde.
Se retirer du jeu.
Marcher sur la pointe des pieds.

Jardin_japonais_dans_le_park_de_Clingendael.jpg

Se tenant ainsi à l’écart, ne pas pour autant cesser de vivre. Donner au contraire de l’intensité à chaque instant de vie. S’inspirer des fleurs.

Un poète a remarqué : « Les fleurs sont une proposition faite au silence…» Elles étalent leur couleur, exhalent leur parfum. Elles s’efforcent à la beauté, fût-elle fragile, discrète, éphémère. Les Chinois et les Japonais ont compris cela depuis longtemps. De leurs jardins, ils font des lieux de méditation et de sagesse.

Les fleurs creusent du silence dans le brouhaha du monde.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Muriel

L’absence de commentaire sur des posts de ton blog ne doit pas laisser croire à un vide ; il s’agit pour sûr de silences. Nous lecteurs, laissons vivre ta parole, nous la humons, nous la laissons
exhaler tout son sens. Une réponse pourrait s’y ancrer, mais non, finalement, de ne serait que du bouhaha dans le jardin de Jean-Pierre…

Prochains spectacles
Archives