« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Il y a dix ans jour pour jour, le 18 mai 1998, ouvrait le site de 00h00.com, premier éditeur en ligne au monde.

J’avais créé cette société avec Bruno de Sa Moreira. Conformément à la mythologie des « start-ups » (qu’on ne connaissait pas encore) nous avons travaillé pendant plus d’un an dans sa cuisine de la rue Buffon pour concevoir et mettre au point, avec le concours d’un jeune prestataire californien, un système dynamique complètement intégré de publication et de distribution de documents numériques, avec paiement en ligne.

L’histoire de 00h00 (prononcer zéro heure) dura six ans. Ce fut une aventure extraordinaire, que je ne raconterai pas maintenant. Elle connut une grande notoriété internationale (avec articles dans le New York Times, Fortune, le Wall Street Journal…), et nationale. Nous avions le sentiment d’inititer une révolution. Mais c’est sur le terrain de la musique, et pas celui du livre, que le numérique s’embrasa.

Des éditions 00h00, aujourd’hui, tout a disparu. Même dans les sites consacrés aux archives du Net, je n’ai retrouvé aucune image du site. A fortiori, je n’ai pas retrouvé l’écran de la page d’accueil de ce 18 mai 1998.

En fouillant le disque dur d’un de mes anciens ordinateurs, j’ai juste repêché l’image ci-dessous. Elle date probablement de septembre 1998, et présente le livre qui fut notre premier succès.

ecran 00h00
Les couleurs « ethniques » du site apparaissent aujourd’hui étonnantes. Le designer qui conçut les aspects graphiques de 00h00.com avait dans son bureau un poster qui disait : « What you miss in computers is a little bit of Africa ».

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Constance

Cory m’a donné l’adresse des archives, si tu veux y faire un tour. Les couleurs sont restées, mais il manque l’équilibre des trois frames, et le fameux “salon bleu”, réseua social avant la
lettre.
“http://00h00.giantchair.com pour les archives…”
Amitiés,
ck

Raymond Tremblay

J’ai aussi fouillé dans un vieux disque dur pour retrouver deux volumes en PDF que j’avais obtenu des éditions 00h00! Quelle surprise! Reçus le 23 mars 2003 suite à un événement qui concernait les
musulmans, ces deux ouvrages avaient été donnés je crois, mais sont protégés par un mot de passe que j’ai, bien entendu, égaré. Les titres de ces fichiers sont «2110990201_RaymondTremblay.pdf» et
«2112000802_RaymondTremblay.pdf». Pouvez-vous m’aider?

Delphine NGUYEN

Je suis restée dans le web, ma passion… J’ai exercé 4 ans aux Galeries Lafayette, ensuite j’ai été débauché chez Sephora, ensuite Carrefour, puis Nature & Découvertes. Aujourd’hui je suis à
l’UCPA, je suis responsable du pôle E-Commerce. J’ai quitté la distribution pour le tourisme et les loisirs et cela me plaît bien. Je suis ravie de découvrir votre blog, je vais pouvoir suivre vos
billets et votre actualité.

arbon

Merci de tes commentaires, Delphine.

Que deviens-tu?

Delphine NGUYEN

Je réalise que votre site a été ouvert le jour de mon anniversaire, n’est-ce pas un signe ?… Plus sérieusement, un grand pas dans un domaine qui m’a ouvert de nombreuses voix.

Delphine NGUYEN

Cet interview date… Mais je suis heureuse de tomber dessus… J’ai moi aussi recherché pendant plusieurs années des screenshots de 00h00.com.
Cette start-up fut ma toute 1ere expérience dans le monde du web. Mon premier stage d’un an en tant que webmaster. J’ai appris pas mal de chose, même si le meilleur était à venir. Le concept des
clips littéraires était innovant. Sans oublier nos partenariats avec TV Guide (magasine US) et mon premier projet internet avec la FNAC. Il y a bientôt 11 ans que j’étais là bas et j’en garde un
bon souvenir…

arbon

Merci beaucoup… Les 0 (zéros) d’origine sont devenus des o sur archive.org, voilà pourquoi je ne retrouvais rien…

Souvenirs souvenirs…

Clotilde Vaissaire

Bonjour,

sur le site http://www.archive.org, en saisissant l’adresse : http://www.oohoo.com/index2.tml on retrouve quelques traces de votre site (sur lequel j’avais d’ailleurs acheté quelques ouvrages à
l’époque…). Bien cordialement !

Prochains spectacles
Archives