des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Les ennuis et les soucis de l’existence entourent les individus comme une espèce de fluide visqueux. Certains se meuvent dedans comme des engins à pelle concave : lentement, en en ramassant une quantité considérable, en avançant face à eux en puissance, avec effort et énergie, au risque parfois de ne plus pouvoir progresser.

D’autres ont la chance d’avoir un esprit aérodynamique. Peu de frottements, peu d’interactions. Tout s’écoule autour d’eux sans turbulences, sans grands remous. Ils glissent avec agilité dans l’inquiétude du monde.

Je ne crois pas qu’on choisisse d’appartenir à l’une ou l’autre catégorie. C’est une question de constitution, de nature. On est buffle, ou aigrette. On charge, ou on vole. On affronte, ou on contourne. On lutte, ou on esquive. On joue la force, ou la souplesse. On se souvient, ou on oublie.

Une réponse à Aérodynamique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives