« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

La semaine dernière, pour la soirée de clôture du festival Chantons sous les pins à Pontonx-sur-l’Adour, Alexis HK donnait son nouveau spectacle, intitulé Georges et moi. C’est hommage à Brassens subtil et plein d’humour, dans lequel il dialogue avec le maître, et commente ses chansons. Il s’autorise même à les actualiser, pour gommer ce qu’elles pourraient avoir de désuet. Ainsi, dans Mysogynie à part, il remplace Claudel par BHL comme auteur coupe-chique. Et dans Fernande, « après la prière du soir, quand il est un peu triste », exit le séminariste : le djihadiste entre en scène.

Après avoir interprété Le temps ne fait rien à l’affaire (« Quand on est con, on est con »), notre chanteur moderne fait même mine d’avoir un coup de découragement :

– Tu ne pourrais plus écrire une chanson comme celle-là aujourd’hui, Georges. Les choses ont bien changé. Les cons ont disparu.

Je conseille vivement ce spectacle à tous ceux près de chez qui il passera.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives