des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Je n’ai découvert que très récemment le remarquable travail de Gilles Esposito-Farèse, chercheur en physique théorique au CNRS et à l’Institut d’Astrophysique de Paris. Je ne parle pas de son travail de physicien, auquel j’aurais certainement du mal à comprendre quelque chose, mais de son oeuvre d’anagrammaticien, c’est-à-dire de créateur d’anagrammes. (Cette activité, pour des raisons que j’ignore, semble fort prisée chez les scientifiques. Rappelons les anagrammes renversantes de l’ami Etienne Klein).

Gilles Esposito-Farèse a travaillé sur le lion m’a tripoté (pardon : sur le métropolitain). Il s’est attaqué à l’intégralité des stations de métro parisiennes. Pour les amateurs, c’est un régal total. J’ai particulièrement aimé Hôpital du pénis puéril pour Saint Philippe du Roule, ou Mon slip pour Simplon.

On trouvera à cette adresse http://www.gef.free.fr/metro.html le plan complet, l’ensemble des équivalences, ainsi que des variantes particulièrement intéressantes. J’adresse à l’auteur mes compliments admiratifs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives