Louis XIV à Sangatte

On entend régulièrement aux nouvelles que telle ou telle municipalité, ou tel ou tel état, interdit la mendicité sur la voie publique. Les gens bien-pensants, en général de gauche, se récrient et dénoncent la chasse aux pauvres. Les tenants de l’ordre, en général de droite, approuvent : il y a va de la bonne tenue de l’espace public.

Louis XIV (surprise) était de droite. Le 27 avril 1656 il scelle un édit confirmant la création « d’un Hôpital Général pour le renfermement des pauvres de Paris ». On sortait tout juste de la Fronde, le pays était plongé dans une crise économique sévère ; la mendicité connaissait un grand essor. Dans l’esprit du jeune roi, ça faisait tache. Parquons les miséreux, et mettons-les au travail pour « sauver leurs âmes ».

Trois cent cinquante ans plus tard, on n’a pas trouvé de meilleure solution. Voyez Sangatte. Les migrants sont dans des camps. On a certes renoncé au travail forcé, et à sauver les âmes, mais Louis XIV règne toujours.

Sangatte.jpg

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires