des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Après avoir livré mon commentaire personnel sur la supposée “tristesse de la chair” chantée par Reggiani dans Rupture, ( et lu la note dont l’a agrémenté mon ami Jacques), je me suis interrogé sur “la chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres”, le vers fameux de Mallarmé.

Je me suis dit que ce devait être une pensée de “jeune”. Je trouvais, à examiner cette phrase attentivement, qu’elle relevait d’une sorte de pose désabusée : les mots sonnent bien, ils ont toutes les apparences d’une pensée profonde et définitive, et pourtant non : ce qu’ils expriment n’est pas la vérité, mais quelque chose de fabriqué, d’affecté, qui se donne comme une affirmation indiscutable, alors qu’il s’agit au contraire d’une position éminemment discutable et sujette à caution. J’ai donc vérifié. Et en effet, Mallarmé a écrit “Brise marine” à vingt-trois ans.

Au fond, tout trahit la jeunesse, dans ce vers qui se présente comme la pensée d’un vieux sage revenu de tout. Au-delà du fait que l’expérience de la vie contredit suffisamment la chair triste, le “hélas” (et lasse ?) est un peu trop théâtral. Et ce “et j’ai lu tous les livres” est suspect par son excès même. Si Mallarmé avait écrit “et j’ai lu tant de livres”, la phrase eût été moins percutante, mais plus troublante, plus insidieusement juste.

temps-et-silence-c-caroline-halley.jpg

Temps et Silence © Caroline Halley

2 réponses à La chair est triste ?

  • Aïe, voila les ésotériques qui rappliquent sur ce blog…Faites-vous du bien, qu’ils disent, si j’en crois le lien ( se faire du bien avec un lien, c’est du bondage, non?). Enfin, si c’est pour un
    festival Nikon (…ni quoi?)….

  • AUjourd’hui l’une d’entre vous à besoin d’aide. Je m’explique. Avec trois de mes amis nous avons monté un collectif d’artistes dans le cinéma ” La GIFLE” afin de pouvoir divulguer des messages
    positifs, et spirituels qui nous tiennent à coeur. La spiritualité et le dvtp personnel, nous ont permis de trouver notre voie et aujourd’hui nous avons besoin d vos votes pour que notre court
    métrage JE SUIS MOI basé sur le don de soi , soit le grand vainqueur du FESTIVAL Nikon.
    Voici le lien qui vous permettra de tomber sur notre court métrage directement.
    http://www.festivalnikon.fr/videos/view/id/115
    Sur lequel vous n’avez qu’à cliquer sur la 5 eme étoile afin de nous donner des voix. Vous pouvez aussi liker, nous laisser des commentaires, afin de nous donner vos impressions et des point
    supplémentaires.
    C’est un appel a tous nos frère et soeurs qui se battent comme nous pour la paix et l’amour!!!!
    LA GIFLE collectif vous remercie , en ésperant, que vous trouverez dans ce court métrage un peu d’humanisme..
    Merci à tous, de tout coeur.
    si toutefois le proriétaire du blog, souhaite nous faire un peu de pub en divulguant le lien uniquement vers le site du festival nikon, car il estime que nous mériton d’être soutenu, nous serions
    honoré.
    Pour l’amour de l’art, jusqu’au bout!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives