des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Un ami consultant m’a dit un jour :
– Bon, tu es chanteur, c’est très bien, mais je connais ton parcours en entreprise, et j’ai envie de te soumettre une question : qu’est-ce qu’Arbon chanteur aurait envie de dire à Arbon homme d’entreprise?
C’était une excellente question. Qu’avais-je envie de transmettre à ceux qui travaillent dans la “grande” économie? Et surtout, qu’avais-je appris dans ma vie d’artiste que je pouvais essayer de partager utilement avec eux?

J’ai d’abord pensé rassembler mes idées, et proposer des interventions sous forme de témoignages. Mais très vite, je me suis dit qu’il fallait chanter, amener tout le monde à chanter. Que ce que j’avais de plus important à tenter de faire passer aux hommes et aux femmes que j’allais avoir en face de moi n’allait pas se mettre en mots, en idées, ni se laisser aligner sur un “powerpoint”, mais relevait plutôt de l’expérience sensible: une manière d’être présent aux autres (et donc à soi-même) qui permette une collaboration efficace, souriante, et qui crée les conditions de l’échange et de la confiance.

Car si l’on veut créer des connexions entre personnes, la participation à un chant collectif a des pouvoirs étonnants: en travaillant d’abord sur la voix, le souffle, la respiration, puis en s’ouvrant au regard et à l’écoute, on obtient une qualité de présence à partir de laquelle les thèmes de la cohésion d’équipes, du leadership, de la gestion du changement peuvent s’aborder de façon à la fois pertinente, légère et profonde. Tout en permettant que s’épanouisse, à côté de l’esprit de compétition si prisé par les entreprises, une vertu humaine fantastique, bien réelle, mais terriblement mal exploitée, parce que la plupart du temps on n’ose tout simplement pas y croire: la bienveillance.

2 réponses à Chanter en entreprise

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives