« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »
A propos de la Femme à la lettre, comment est réellement le tableau de Vermeer ? Clair ? Sombre ? Grand ? Petit ?

la femme à la lettre rijksm

On peut aller chercher toutes les informations qu’on veut sur le web ou dans les livres, on n’aura jamais une idée exacte de sa lumière, de son mystère, de sa douceur, autrement que face à lui. C’est un tableau devant lequel je suis resté plusieurs dizaines de minutes, à trois ou quatre reprises, absorbé par le charme de cette femme et l’arrondi de son ventre, aspiré par la carte de géographie qui semble une rêverie sortie de sa tête, éberlué par sa bouche entrouverte sur du silence, désemparé presque jusqu’aux larmes par la symphonie des bleus.

la femme à la lettre

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cath

C’est vrai que rien de remplace la confrontation avec l’oeuvre réelle. Le numérique apporte cependant quelque chose, à mon sens, comme complément ou pour des oeuvres qu’on ne peut pas aller voir.
Bonne journée et merci de m’avoir offert ce splendide tableau, que je ne connaissais pas et dont tu parles très bien.

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives