Tirade à Poutine

A Vladimir Poutine :

« Il vous faudra, Seigneur, courir de crime en crime,
Soutenir vos rigueurs par d’autres cruautés,
Et laver dans le sang vos bras ensanglantés.
Tout Ukrainien mourant excitera le zèle
De ses amis, tout prêts à prendre sa querelle.
Ces vengeurs trouveront de nouveaux défenseurs,
Qui, même après leur mort, auront des successeurs :
Vous allumez un feu qui ne pourra s’éteindre.
Craint de tout l’univers, il vous faudra tout craindre,
Toujours punir, toujours trembler dans vos projets,
Et pour vos ennemis compter tous vos sujets* »

J’emprunte à Jean Racine cette forte tirade, que l’ami Pierre Arthuis a pertinemment postée sur son mur. Bon, d’accord, j’ai un peu triché. La version originale s’adresse à Néron, et à la place de tout Ukrainien il faut lire Britannicus. Mais pour le reste…

Voilà pourquoi il est bon de connaître ses classiques. L’histoire passée, présente et future de l’humanité y est écrite depuis longtemps.

* Britannicus, de Racine, acte IV sc 3

 

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anne

Et oui! Hélas l’histoire se répète sans cesse, sans que quiconque en tienne compte

ace24

Brillament désespérant pour notre espèce “humaine”