des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

​Voici donc à quoi ressemble notre quartier de l’univers : de longs et élégants filaments lumineux. Ces filaments sont composés de milliers de galaxies. La nôtre, la Voie Lactée, se situe à l’extrémité de l’un d’eux.

Laniakea (la Voie Lactée est indiquée par le point rouge)

Les savants ont baptisé cette portion d’univers Laniakea. C’est un mot hawaïen, qui signifie « paradis incommensurable ». Au centre de Laniakea, à environ 250 millions d’années-lumières de distance, se trouve le Grand Attracteur. La Voie Lactée se dirige vers lui à la vitesse de six cent trente kilomètres par seconde.

C’est une allure qui peut paraître considérable. Cependant, un rapide calcul montre que nous ne sommes pas près d’arriver. Le paradis est vaste, et son centre est très loin. Nous nous tenons sur son bord, c’est déjà bien.

3 réponses à Paradis incommensurable

Répondre à Jean-Pierre Arbon Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives