« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

J’ai récemment découvert qu’il existait sur Wikipedia des articles qui répertorient année par année les personnalités nées à cette date, et d’autres, symétriques, qui recensent celles qui sont mortes au même moment.

Si l’on prend par exemple l’année 1021, on apprend qu’elle a vu la naissance de :

– Wang Anshi, homme d’État chinois réformateur ;
– Eudocie Makrembolitissa, seconde épouse de l’empereur byzantin Constantin X Doukas, qui devint régente à la mort de celui-ci ;
– Fujiwara no Kanshi, impératrice consort du Japon ;
– Wugunai, chef de la tribu Wanyan en Chine ;
– Yahyâ Ibn Al Husayn Ash Shajarî, théologien chiite zaïdite et auteur du recueil Al Amâlî Ul Khamîsiyyah.

Des personnalités éminentes, certes, mais peu connues du grand public, et dont il n’est par conséquent pas surprenant que l’on ne célèbre pas le millénaire avec un faste particulier.

Eudocie Makrembolitissa

Du côté des morts, la page dédiée mentionne davantage de noms :

– Arnoul de France
– Chams ad-Dawla
– Erkanbald
– Fujiwara no Akimitsu
– Al-Hakim bi-Amr Allah
– Héribert de Cologne
– Minamoto no Yorimitsu
– Abû ‘Abd ar-Rahmân as-Sulamî
– Usui Sadamitsu
– Walther d’Eichstätt
– Wolbodon

Mais pas non plus de quoi occuper l’espace médiatique français avec des commémorations.

Que l’on remonte à 1020, 1019, 1018, ou qu’on descende vers 1022, 1023, 1024 etc, on trouve à chaque fois une liste semblable. Et on comprend Taine, quand il s’exclamait : « Quel cimetière que l’histoire ! »

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bertrand de Foucauld

Vingt-et-un ans auparavant, avons-nous mondialement célébré la naissance d’un type qui, je crois, a quand même fait parler de lui?

Prochains spectacles
Archives