des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Au milieu de leur cacophonie confuse et généralement médiocre, les réseaux sociaux exhument de temps en temps des pépites venues du passé. Ainsi cette phrase de Mark Twain : « Dieu a créé la guerre pour permettre aux Américains d’apprendre la géographie ».

Et des guerres, Dieu sait, ils en ont fait : les Américains sont certainement le peuple qui depuis deux siècles s’est battu dans le plus d’endroits du monde, pour de bonnes ou de moins bonnes raisons. Mais ont-ils pour autant été bons élèves ? Sans doute la guerre de Sécession leur a-t-elle appris à distinguer entre le Nord et le Sud, et celles contre les Indiens indiqué la direction de l’Ouest. Mais une grande partie d’entre eux reste incapable de placer sur une carte Philippines, Corée, Cuba, Vietnam, Afghanistan, Grenade, Panama, ex-Yougoslavie, Somalie, Irak, Iran… Quant aux deux guerres mondiales, vues sous l’angle de l’acquisition de connaissances en matière de topographie terrestre par les citoyens des Etats-Unis, elles se sont avérées extraordinairement décevantes.

J’en conclus que Dieu devrait supprimer la guerre, puisqu’elle n’a servi à rien.

Une réponse à Les Américains, la guerre et la géographie

Répondre à earthenvessels Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives