des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Nous sommes entrés depuis quelques jours dans le signe de la Vierge, sous lequel sont nées quelques unes des personnes les plus chères à mon cœur.

La Vierge du zodiaque s’appelle Astrée. Elle est fille de Zeus, et sa mère est Thémis. Comme sa mère Thémis elle incarne la justice. Ovide nous dit qu’après l’âge d’or, lorsque l’âge de fer arriva et que « tous les crimes se répandirent avec lui sur la terre (…) Astrée quitta enfin cette terre souillée de sang ». Dernière des immortelles à monter au ciel, Zeus l’installa dans les étoiles pour en faire une constellation.

Plus tard, avec l’avènement du christianisme, la Vierge Marie la supplanta dans la célébrité. Mais la virginité, l’assomption, la couronne d’étoiles sont autant de traits qui furent repris d’Astrée. Quand les mythes sont bons, il vaut mieux les avoir avec soi.

Eglise du Duomo Milan

Une réponse à La Vierge

  • Ne pas confondre la forme… et le fond. Les attributs prêtés à Marie sont une tentative humaine pour approcher un mystère dont l’essence même nous échappe. Jaime le fait que ce mystère soit dévoilé aux personnes fragiles, aux êtres les plus humbles et les plus démunis, souvent des enfants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives