des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Hier Maman était détendue, dispose, d’humeur philosophique, étonnamment cohérente. — Je suis vieille, me dit-elle. — Vieille comment ? — Vieille comme le temps qui passe.

Elle semble regarder au loin, ou tout au fond d’elle-même. — Mais qu’est-ce qui subsiste de la jeunesse ? interroge-t-elle. Qu’est-ce qui ne s’est pas en allé ? Je cherche…

Puis après un long silence : — Au fond, tu vois, l’homme, c’est un être qui cherche, et qui n’en a jamais fini de chercher…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives