des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

H. BassamCamille et Simon Dalmais avaient pour père Hervé Dalmais, dit H. Bassam, du nom d’une ville proche d’Abidjan où il avait grandi. H. Bassam était un citoyen du monde et un très grand artiste. Mais plus qu’à son œuvre, il avait consacré sa vie à développer le talent des autres et à transmettre la flamme de la création. Il est mort il y a trois ans, en laissant un unique et magistral album, Places/Traces, qu’il venait de finir d’enregistrer.

Ses enfants savent ce qu’ils lui doivent. Alors Camille, en marge de sa prestigieuse carrière, et son frère Simon, qui lui aussi est chanteur et un remarquable musicien, ont décidé de lui rendre hommage, et de monter un spectacle où ils évoquent leur père et interprètent ses chansons. Entourés d’une demi-douzaine de musiciens qui ont tous joué sur l’album d’H. Bassam, ils nous offrent un exceptionnel voyage vers leurs origines, en visitant, de l’Afrique à la rue Daguerre en passant par Birmingham Alabama, les lieux chantés par leur père, qui sont aussi les leurs, et les nôtres, par la magie de leur art.

Hommage à H. Bassam est un concert très rare, qui n’a été donné que trois fois jusqu’ici. Camille et Simon veulent lui conserver son caractère intense et infiniment précieux. S’ils le donnent cet été à Amou pour son unique représentation de l’année, c’est parce que Claudine et moi avons bien connu leur père, dont nous avons été les amis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives