des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Voici la copie d’un document qui a été distribué récemment aux spectateurs novices d’un festival de métal, en même temps que des bouchons pour protéger leurs oreilles. De quoi s’agit-il ? D’un arbre de décision articulé autour de questions très simples qui permet de savoir à quel genre ou sous-genre de cette musique on est exposé.


Le repérage est d’une facilité admirable. La chanson est-elle bonne ? Non, c’est du néo metal. Oui, mais on ne comprend rien aux paroles : c’est du death metal. Semble-t-elle parler de Satan ? Black metal. De dragons ? Power metal. Quant au chanteur, s’il est drogué c’est du glam, s’il est fâché c’est du trash. Dans tous les cas c’est du heavy.

Il se trouve que l’organisatrice du festival de métal en question est, ainsi que sa famille, une bénévole fidèle du festival Chansons & Mots d’Amou. J’aime l’éclectisme de goûts dont cela témoigne. Je ne suis pas certain que, de notre côté, cela ouvre de réelles perspectives quant à la programmation de nos éditions futures, mais enfin, on sait qu’il ne faut jurer de rien.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives