des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Gérard Rondeau est mort. Un jour d’avril 2005, il était venu à la maison prendre quelques photos de moi. C’était pour le projet de pochette de mon premier disque. Fluide, discret, intense, il m’avait fait évoluer dans l’appartement quasiment vide, puis il avait eu envie que nous sortions, et nous avions marché jusqu’au bois. Quelques jours plus tard, il m’avait envoyé une demie douzaine de clichés. Mon préféré était celui où j’apparaissais furtivement derrière une porte. Avec le recul, il me semble que par ce léger tremblé, ce flou doucement mobile, il avait saisi l’essentiel de ce qu’on peut saisir de moi.

arbon-g-rondeau-1-2© Gérard Rondeau

(Si ces photos n’ont finalement pas servi pour la couverture d’Etre et avoir été, elles ont cependant illustré la majorité des nombreux articles qui ont accompagné sa sortie.)

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives