« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

moustique

La moustique femelle se met en route vers les six heures du matin. Elle allume son petit moteur de drone miniature, et vient tournoyer au-dessus du visage de l’homme ensommeillé avec un vrombissement aigu. Elle s’avance, hésite, s’éloigne, fait du rase-mottes au-dessus de ses bras nus, revient, passe sur son front, et se met en vol stationnaire à l’entrée de l’une de ses oreilles. Elle le nargue. Lui pense : son compte est bon, et se donne une grande claque en pensant l’écraser. Silence. Deux secondes plus tard le vol a repris, insolent, agaçant, téméraire. Les mains de l’homme battent dans le noir. Il ne se rendormira pas.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bruno Serignat

La nuit suivante, il installe un anti-moustiques sur une prise électrique et pourra dormir du sommeil du juste…

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives