« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Dans les années 1920, le maréchal Foch, auréolé de la victoire de 14-18 et couvert d’honneurs, était le personnage le plus glorieux de la République. Un jour qu’il se trouvait dans sa ville de Tarbes, assis seul et tranquille à la terrasse d’un café, un jeune poilu s’étonna de sa simplicité en le voyant confectionner lui-même de ses mains de fines cigarettes roulées.

— Mon petit, répondit Foch, caporal, maréchal, tout s’en va en fumée…

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Prochains spectacles
Archives