« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

J’évoquais dernièrement sur ce blog le cheval de mille li. Mais qu’est-ce qu’un li ? Une unité de longueur chinoise. D’après Wikipedia, sa valeur « a considérablement varié avec le temps », mais on s’accorde à dire qu’elle correspond à un peu plus de quatre cents mètres.

Ce que ne dit pas Wikipedia, et ce que nos esprits occidentaux ont du mal à comprendre, c’est que le li est une grandeur intrinsèquement variable. Victor Segalen, quand il parcourait la Chine il y a un siècle, l’avait fort bien noté. Le li, écrit-il dans Equipée, « est une admirable grandeur. Souple et diverse, elle croît ou s’accourcit pour les besoins du piéton. Si la route monte et s’escarpe, le li se fait petit et discret. Il s’allonge dès qu’il est naturel qu’on allonge le pas. Il y a des li pour la plaine, et des li de montagne. Un li pour l’ascension et un autre pour la descente. Les retards ou les obstacles naturels, comme les gués et les ponts à péage, comptent pour un certain nombre de li. – Ceci n’a donc point d’équivalent dans la longueur géométrique, mais se conçoit fort bien dans la mesure humaine du temps et du jour : « dix li », c’est à peu près ce qu’un homme, ni hâtif ni lent, abat à son pas en une heure, dans la plaine. »

victor-segalen-chine.jpg

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives