des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

eau-et-dune-copie-1.jpg

« Jésus leur dit : – Allez donc à l’écart, dans un endroit désert, et reposez-vous un peu (…) Ils partirent donc dans la barque pour un endroit désert, à l’écart » (Marc, VI, 31-32).

Cette phrase de l’Evangile, qu’on voit quelquefois affichée dans les monastères et les lieux de silence, est une invitation au pas de côté : sortir du flot, faire le point, réfléchir, méditer, s’arrêter. Lâcher un moment la course. Trouver son propre souffle, son propre rythme, son propre coeur.

Mais s’écarter est difficile, dans l’Ecriture comme ailleurs. A peine les apôtres s’éloignent-ils que les gens les reconnaissent, courent après eux, les suivent et même les précèdent : quand ils accostent de l’autre côté du lac, le désert s’est rempli, « beaucoup sont arrivés avant eux ». Au lieu du repos espéré, ils trouvent la foule, et non seulement ils ne sont plus seuls, mais encore ils vont devoir prendre en charge cette multitude et la nourrir avec cinq pains et deux poissons…

Leur désir de désert est remis à plus tard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives