des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire
Je me réjouis de constater que mon concours de désordre ne vous laisse pas indifférents.
Il suscite même de votre part des contributions spontanées.
Ainsi celle de mon ami Maurice, qui a réussi à photographier ce qu’il nomme “l’antre aux mille richesses”, ou “l’antre vers l’Hadès” : l’admirable désordre du bureau d’un jésuite spécialiste des sites archélogiques grecs.


A la vue de cette photo, deux questions se posent.
1) Comment le saint homme parvient-il à rejoindre le fauteuil derrière son bureau?
2) Tout à fait à gauche du cliché, à mi-hauteur, on distingue une série de portraits de la reine Elizabeth. Se peut-il qu’ils remontent à l’époque mycénienne?

Une réponse à Concours de désordre (6)

  • Vous aurez tous compris que les grecs archéologues savent bondir de chaises en fauteuils et ceci de nuit comme de jour. ici , la vitesse de prise de vue et la puissance du flash ne permet pas de saisir l habitant pourtant bien réel de cette antre.
    Quant à la reine peut etre ben qu’elle fut découverte, chapeau compris, en quelque citadelle turco vénitienne d’une île des cyclades ! Enquête à prolonger….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives