des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire
Un bouquet de nouvelles chansons

Ne chantez pas la mort, chantaient Ferré et Caussimon.
Pourtant Brassens l’a fait souvent, avec bonheur.

Moi, c’est un thème qui m’est cher. Comme je suis du genre à y penser souvent (“la préméditation de la mort, disait Montaigne, c’est la préméditation de la liberté”), elle se présente régulièrement sur mes lèvres sous la forme d’une chanson.

“Madame” a été écrite il y a quatre ans. Elle aurait pu figurer sur mon précédent album, mais il y avait déjà “Félix“, et bien qu’elles soient très différentes, c’est quand même le même sujet…

Il parait que vous arborez, madame, une robe noire
Il parait que vous racolez du matin jusqu’au soir…

4 réponses à Madame (chanson n°3)

Répondre à Michel TRIHOREAU Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives