des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

grandville-promenade-dans-le-ciel.jpg
Jean-Jacques Grandville (1803-1847) est un extraordinaire dessinateur et satiriste, qui représente ses semblables sous les traits d’animaux. Ses illustrations des Fables de La Fontaine sont prodigieuses, et dépassent à mon sens toutes celles que d’autres artistes ont réalisées.

Il a aussi un univers onirique qui en fait un maître avant la lettre du surréalisme, cent ans avant Magritte et Dali, comme on peut le voir ci-dessus avec sa promenade dans le ciel.

Il termina ses jours à l’asile d’aliénés de Vanves. Son jeune fils était mort, à côté de lui, étouffé par un trop gros morceau de pain qu’il avait avalé. Ce fut un chagrin qu’il ne supporta pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives