« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Dans la préface des Fables, La Fontaine écrit : « Socrate dit que les dieux l’avaient averti en songe qu’il devait s’appliquer à la musique avant qu’il mourût ». Cette injonction laisse Socrate perplexe. Comme chacun sait, Socrate sait qu’il ne sait rien. Il ne connaît donc pas la musique. Il ne joue que médiocrement de la lyre. Commentaire de La Fontaine : « Il fallait qu’il y eût du mystère là-dessous ».

Mais musique et poésie entretiennent des rapports très intimes (prosodie de la poésie antique). Alors Socrate prend les fables d’Esope, et « emploie à les mettre en vers les derniers moments de sa vie ».
On pourrait dire qu’il a fini en écrivant des chansons.
socrate1.jpg

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives