des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Térez Montcalm

Les festivaliers qui s’apprêtent à venir l’écouter à Amou ne se doutent pas qu’ils l’ont échappé belle : Térez Montcalm a failli ne pas venir. On lui a proposé pour le début du mois d’août un concert à New York. Sa production a appelé pour demander d’annuler la date qu’elle avait à Amou.

Discussions. Palabres. Bras de fer entre Amou et New York. Et pour finir, très élégamment, Térez et sa productrice décident, tant pis pour l’Amérique, qu’elles honoreront leur engagement amollois. La chanteuse canadienne fera spécialement un aller-retour transatlantique.

Du coup, nous aurons le privilège de l’entendre, accompagnée de ses cinq musiciens, interpréter avec l’immense talent qui est le sien un florilège de chansons françaises qui sont toutes devenues des standards de jazz, comme cet époustouflant* Je n’attendais que toi, de Charles Aznavour.

Ce sera un très grand moment. (Je parle de privilège, et je persiste et signe, même si certains de mes lecteurs férus d’histoire révolutionnaire pourront trouver cela incongru pour un concert qui aura lieu dans la nuit du 4 août — à 21h30, pour être précis).

On réserve ici : http://www.chansonsetmotsdamou.fr/

Qu’on se le dise !

* note pour les jeunes : époustouflant = qui déchire grave

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog

Archives