des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire
Escapade cassée

Je me souviens que nous avions organisé une escapade dangereuse, loin de chez elle, loin de chez moi, pour passer ensemble, pour la première fois, trois nuits et deux jours clandestins et sensuels. Mais la veille de son départ, elle s'était foulé une cheville, ou cassé une côte, ou démis une épaule, une blessure en tous les cas suffisante pour l'empêcher de me rejoindre. Et moi qui me trouvais déjà sur place, dans cet endroit ensoleillé et désormais stupide où nous avions rendez-vous, je m'étais jeté dans la lecture du Maître et Marguerite, au bord de la piscine, un livre où le diable s'amusait bien, en attendant qu'elle n'arrive pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives