« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

montorgueil-les-halles

Depuis quatre jours, le monde entier pleure pour Paris, prie pour Paris, réconforte Paris.

Moi qui suis un enfant de Paris, cela me touche, cela m’émeut, cela me fait du bien. Que tous les amis de Paris, connus et inconnus, en soient remerciés.

Mais au bout du compte, je sais que c’est l’inverse qui sera vrai: c’est Paris qui me consolera, comme il l’a toujours fait.

« Descendre dans la rue / Allées et venues / Se mêler aux badauds / Humer les étals / Du grand cours des Halles / Laurier et cerfeuil / Café en terrasse / Jolies boulangères / Sourire aux grands-mères / C’est Paris qui t’offre ses fruits et ses fleurs / C’est comme si ta ville te tenait serré sur son coeur »

Voici ma chanson d’amour à Paris.

 

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
darmaillacq fr

merci pour cette chanson qui nous fait chaud au coeur

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives