des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire
Boris Vian est mort en assistant à la première du film tiré de son roman “J’irai cracher sur vos tombes”.
Philip K. Dick est mort la veille d’aller voir “Blade Runner”, tiré de son roman “Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques?”
mort à l'écran
Ce rapprochement produit un sens étrange. Comme si ces deux auteurs, dont tout l’art de l’imaginaire se déployait librement à l’écrit, avaient fait une sorte d’allergie mortelle à la mise en image de leurs univers.

Une réponse à Fatal cinéma

  • Etrange coïncidence en effet pour deux auteurs réunis par la science-fiction …
    Concernant le cinéma (autre passion de Vian), il pensait qu’il est “beaucoup plus difficile de formuler en images, ce qui est relativement aisé de formuler avec des mots”. Le 23 juin 1959, Boris
    Vian est foudroyé dés la première minute de la projection de “J’irai cracher sur vos tombes” dont il contestait l’adaptation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives