Chapon

Mon article de jeudi dernier sur le génie du feu a eu un grand mérite : à sa lecture, l’idée est venue à notre ami Michel Béra de nous inviter dans sa maison de Touraine pour le réveillon. – Le poêle, précise-t-il, ronflera à plein régime et il y aura un chapon farci de bon boudin blanc à l’Armagnac. (Comprendre : plein régime pour le poêle, zéro régime pour les autres.)

chapon_farci_boudinblanc_pommes.jpg Nous devions en ce 31 décembre descendre à Amou par le train : la décision de faire halte sur le chemin n’est pas longue à prendre. Aussitôt nos billets modifiés, je lui envoie ce texto : – Nous serons sur le quai de la gare de Port Boulet à 18h19, prêts à affronter le chapon.

– « Chapon, chapon pas d’oeufs », réplique-t-il en citant son boucher, le localement célèbre Monsieur Lilas, dont on voit que l’esprit, comme le nom, fleurit même au cœur de l’hiver.

Et voilà, lecteur. Tu sais tout de nos profonds échanges, et de notre emploi du temps pour ces dernières heures de l’année.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jacques langlois

Bonne soirée à tous aux Rivières et à bientôt l’an prochain!