« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »
Un bouquet de nouvelles chansons

(Pour noter la chanson: allez sur “ajouter un commentaire”, ou cliquez ici)

Ce poème, intitulé à l’origine “Ballade pour faire connaître mes occupations ordinaires”, est extrait du recueil “La Négresse blonde”, de Georges Fourest (José Corti Editeur).

Ce n’est donc pas moi qui ai écrit le texte, mais je m’y reconnais tout-à-fait.

En ces jours de visite du pape à Paris, il est plaisant de l’illustrer par cet admirable défilé de coléoptères de Grandville. Qu’en dites-vous?

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michel TRIHOREAU

Pourvu qu’il reste encore des hannetons à attraper ! C’est l’antithèse de La Marseillaise ! J’adore !

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives