« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Un bouquet de nouvelles chansons

(Pour noter la chanson: allez sur “ajouter un commentaire”, ou cliquez ici)

Je vivais chez ma mère au chaud et bien tranquille
Loin du bordel du monde et des bruits de la ville
Elle s’occupait de tout moi je ne faisais rien
Que dormir et grossir et rester dans mon coin
Un jour va savoir pourquoi j’ai voulu sortir
J’ai passé la tête au-dehors sans réfléchir
On m’a tiré tapé attrapé par les pieds
J’ai voulu repartir mais trop tard j’étais né

Mais bon… Ça arrive à tout le monde (bis)

Chassé du paradis exclu du nirvana
Qu’est-ce que j’avais pu faire pour en arriver là
Dans cet endroit pourri où tout avait l’air louche
Où ça sentait pas bon jusqu’au fond de mes couches
J’avais un doudou rose un hochet en plastique
Accrochée au berceau une boîte à musique
Espagnole aie aie aie tchic y tchic aie aie aie
Bref j’étais dans la merde les pieds en éventail

Mais bon… Ça arrive à tout le monde (bis)

Enfin je m’habituais on s’habitue à tout
J’étais un petit d’homme charmant et tout et tout
Je bavais je rotais j’ tripotais mon zizi
Tout baignait à peu près mais voilà j’ai grandi
Alors on m’a collé devant un écran large
Où la pub était belle et le monde était barge
On a fait s’épanouir dans mon cerveau hagard
Des cultes de pipole et des desseins de star

Mais bon… Ça arrive à tout le monde (bis)

J’ai zappé à présent ces tristes expériences
Je cherche encore ma voie dans la vie mais j’avance
Je sais lire et compter j’ai trouvé un boulot

Je m’attends plus vraiment à gagner au loto
J’ai pris femme et enfant j’ai maison et bagnole
Mon rêve c’est de chanter la musique espagnole
Aie aie aie tchic y tchic sans honte ni remords
Et quand j’y parviendrai c’est con je serai mort

Mais bon… Ça arrive à tout le monde (bis)

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mondésir Séphora

Cette chanson est original et la chute dans le premier couplet est exellante.

Michel TRIHOREAU

Celle-ci, j’aime beaucoup ! Tant l’art de traiter le sujet de la comédie humaine que dans la façon de remette les pendules à l’heure. L’interprétation est vigoureuse et la mélodie bien “roulée”.

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives