« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Le chef d’oeuvre de Gainsbourg, c’est l’Homme à tête de chou (1976).

C’est là qu’il est au sommet de son art, de son humour, de son jeu avec la langue, de sa dérision. Totale liberté musicale, totale invention (techno, électro, slam sont déjà là…), et totale parodie de tous les genres, ceux qu’il invente comme les autres.

C’est un album concept, comme on aimait en faire dans les années 70. Toutes les chansons sont liées entre elles. La rencontre entre l’Homme à tête de chou et Marilou, son héroîne, a lieu chez Max, coiffeur pour homme… Ecoutez ce texte ébouriffant…

 

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
etienne chenet

Ouais !
incontournable album concept, et fan j’en suis !

par ta faute je crois bien que je vais mettre se disque à l’instant.

🙂

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives