Un matou de Montélimar

Voici une fantaisie que je viens de composer. Pour le titre, j’hésite entre Un matou de Montélimar, La chatte à nougat, ou Quelque chose de Tennessee 2.

Un matou de Montélimar
Rêvait d’une chatte à nougat
Qui habitait comme c’est bizarre
La bonne ville de Chattanooga

Mais c’est bien loin le Tennessee
Pour un petit félin de la Drôme
Ça va jusqu’au Mississippi
C’est vraiment far away from home

Alors comment faire pour voyager
Quand on est un chat de gouttière
Qu’on a le cœur à l’étranger
Mais qu’en vous tout à la Drôme adhère?

nougat.jpg

Il m’a tout l’air ce matou-là
D’espérer un jour changer de vie
Car chats ou pas chats tous on a
Quelque chose en nous de Tennessee

Une envie d’amour et d’infini
Un rêve de chatte à nougat noir ou blanc
Qu’on fait miauler toute la nuit
Et qu’on monte et lime ardemment

Seulement comment faire pour attraper
La belle alléchante et jolie
Si lointaine et si désirée
Qu’autrefois allait chanter Johnny

Oh Oh Que je t’aime
Que je t’aime que je t’aime que je t’aime (bis)

Un matou de Montélimar
Rêvait d’une chatte à nougat

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires