« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

Je suis tombé dans la chanson à cause de Papa. Il chantait souvent, surtout dans sa salle de bain, en écoutant la radio. Ce ne sont pas les infos qu’il écoutait dans le poste, mais les chansons. Il les connaissait toutes: non seulement toutes celles de sa jeunesse à lui, mais aussi celles que chantaient ses parents. De 1900 à 1955, c’était l’intégrale. Après, il est devenu plus sélectif: le rock, le yéyé, les chanteurs “à textes” ou à messages, il les a laissés de côté. Papa aime la chanson qui se chante, avec une belle mélodie et si possible de jolies paroles. A 89 ans, il est toujours rare de passer un moment avec lui sans qu’une chanson lui vienne sur les lèvres.

papa-amou-fev2010.jpg

Pourtant, il n’aime pas trop que je chante. Quand j’ai commencé à faire de la scène, il m’a dit :”Est-ce que tu vas bientôt arrêter de faire le jacques?” Il le pense toujours. C’est étrange, la distance considérable qu’il y a entre la façon dont il a toujours vécu et la vie d’artiste. Elle ne l’attire pas, ne le fascine pas. Il n’aime pas vraiment le spectacle, ni les chanteurs d’ailleurs. Pour lui c’est la chanson qui prime, la chanson avant tout, la chanson comme il l’aime, cette petite chose légère qui vous court dans la tête et le coeur, et vous incite à la jubilation de faire fonctionner votre gorge et vos poumons. Peu importe que ce soit tel ou telle qui la chante ou qui l’ait écrite, peu importe qu’elle soit gaie ou nostalgique, profonde ou futile : sa qualité première doit être d’être contagieuse, de donner envie de chanter.

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mcécile

Sans chanteur et sans auteur de chanson il n’y aurait pas de chanson à chanter.
Votre papa doit sans doute chanter les vôtres en douce ou pas dans sa salle de bain -tout fier qu’il doit être de son fiston.

Langlois

C’est toujours les plus prompts à stigmatiser les fautes d’ortograf qui sont pris à leur propre piège: donc il manque un “s” à “somme”…

Langlois

“Faire le Jacques”? Tonton Jacky et moi somme vexés….

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives