des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Il y a quelque temps, j’avais publié un billet reprenant cette forte pensée de Sir Winston Churchill: “les chiens nous regardent avec vénération, les chats nous regardent avec dédain, seuls les cochons nous considèrent comme des égaux”.

A quoi Jacques Langlois avait apporté cette précision judicieuse: “Certes, mais à la différence du cochon, tout n’est pas bon dans l’homme”.

Il n’en faut pas plus pour faire une chanson. Ce petit dialogue à distance entre Churchill l’Anglois et Jacques Langlois, je l’ai mis en musique. Et voici la différence du cochon.

Une réponse à La différence du cochon (chanson n°18)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives