des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

On s’est beaucoup moqué de la phrase qu’Alain Berset, ministre suisse de la santé, avait prononcée pendant la première vague du covid en avril 2020 : « Il faut agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire ».

Je la trouve pour ma part très sage. C’est un parfait aphorisme : paradoxal, drôle, et qui fait réfléchir. Mon grand-père formulait différemment la chose : « il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ».

Il est vrai qu’en Suisse, ce n’est pas le principal danger.

Une réponse à Vite mais lentement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives