des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Tous les soirs au coucher, tous les matins au réveil, elle et moi nous nous enlaçons et nous serrons l’un contre l’autre. Dans l’obscurité de la chambre et la chaleur du lit, nous restons blottis ainsi parfois pendant une heure, et toute la douceur du monde se concentre dans nos bras. Nous sommes deux petits mammifères au fond de leur terrier. Il n’y a rien d’autre.

Avec l’âge qui vient nous faisons moins l’amour avec nos sexes, et davantage avec nos peaux, nos bras, nos cous. Le plaisir qui nous irradie dilate le présent. Il diffuse en nous une joie pure, corps et âme. Joie d’être en vie et de s’aimer. Joie de le goûter et de le savoir. Tout est là. — C’est ma place au paradis, dit-elle.

L’éternité nous saisit, un instant.

Il n’y a rien d’autre.


Une réponse à Rien d’autre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives