des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Un conte soufi nous dit que la Peste était un jour en route vers Bagdad quand elle rencontra Nasruddin.
— Où vas-tu ? demanda Nasruddin
— A Bagdad, pour tuer dix mille personnes, répondit la Peste.
Quelque temps après, la Peste croisa de nouveau Nasruddin. Il était très en colère, et lui dit :
— Tu m’as menti. Tu as dit que tu tuerais dix mille personnes et tu en as tué cent mille.
Et la Peste répondit:
— Je ne t’ai pas menti, j’en ai tué dix mille. Les autres sont mortes de peur.

Un conte adapté de la tradition soufie nous dit que le Covid était en route vers l’Occident quand il rencontra Nasruddin.
— Où vas-tu ? demanda Nasruddin
— En Occident, pour tuer cent mille personnes, répondit le Covid.
Quelque temps après, le Covid croisa de nouveau Nasruddin qui était très en colère, et lui dit :
— Tu m’as menti. Tu as dit que tu tuerais cent mille personnes et je vois que tu vas en tuer des millions.
Et le Covid répondit:
— Je ne t’ai pas menti, j’en tue cent mille. Les autres meurent de bêtise, ou par incompétence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives