des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Les montgolfières sont montées dans le ciel, en grappe et en silence. Nous ne les avions pas vues venir. Nous rentrions Claudine et moi d’une de nos tendres promenades, main dans la main, quand elles sont sorties de derrière les arbres, de l’autre côté de l’eau. Nous nous sommes arrêtés pour les regarder s’élever, tiens regarde celle-ci (en échangeant un sourire), oh encore une autre (en se donnant un baiser), et c’est alors que j’ai frissonné de cette nostalgie indéfinissable qui vous étreint quand vous réalisez que vous êtes sans le savoir en train de vivre un simple et intense moment de bonheur.

Il était sept heures du soir, et septembre venait de commencer.

2 réponses à Montgolfières

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives