des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Pour le premier anniversaire de la mort de Michel Serres et la publication posthume de son dernier ouvrage, malicieusement intitulé « Adichats » (au revoir, en gascon), un colloque autour de son œuvre devait être organisé le 3 juin à l’Ecole Normale Supérieure.

Le covid ayant entre temps lui aussi fait son œuvre, c’est finalement par visioconférence que l’événement aura lieu. Conséquence heureuse de ce changement : le nombre de places n’est plus limité, et chacun peut s’inscrire pour y assister.

On trouvera ci-dessous le programme. J’ai le double honneur d’être l’un des cinquante contributeurs à qui il a été demandé de fournir leurs témoignages, qu’on trouvera rassemblés dans le livre « Michel Serres. Hommage à cinquante voix » ; et celui d’avoir été sollicité pour lire lors de cet événement quelques-uns des textes de cet homme à la pensée si vaste et libre, qui tissait des liens multiples et souvent géniaux entre la philosophie, les sciences, le monde et la vie, et qui fut aussi mon ami.

8 réponses à Michel Serres le 3 juin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives