des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

La mémoire de mon iPhone est pleine, et le système me demande de libérer de la place pour pouvoir y installer sa dernière mise à jour logicielle. Techniquement, c’est simple : il suffit d’aller dans « gérer le stockage » et de supprimer données et applications devenues inutiles. La difficulté est de choisir lesquelles.

Ce faisant je me retrouve peu ou prou dans la situation de ce moine du XIIIè siècle qui, bien qu’à court de parchemin, devait copier de nouvelles prières pour son abbaye. Selon une pratique courante à l’époque, il avait finalement décidé de se servir comme palimpseste d’un manuscrit que personne ne lisait. Mais on découvrit bien plus tard (car deux ou trois fragments du texte d’origine n’avaient pas été effacés) que celui qu’il avait choisi était l’exemplaire unique d’un traité d’Archimède dans lequel, deux mille ans avant Newton et Leibniz, le savant Grec avait jeté les bases du calcul intégral (on a pu ensuite en récupérer l’essentiel en passant le document aux rayons X).

Loin de moi l’idée que mon téléphone contienne quelque chose d’aussi intelligent, mais j’ai tendance à accorder un certain prix à ma musique, à mes photos, à mes notes, de sorte que quand j’ai fait le choix de celles que je sacrifie et que je presse « confirmer la suppression » sur l’écran, j’éprouve un peu la même sensation que si j’étais sur le pont d’un navire et que je répandais des cendres dans la mer.

Une réponse à Mémoire pleine

  • Si ton smartphone le permet, pourquoi ne pas rajouter une carte SD qui servira de mémoire de stockage pour la musique, les photos, etc. Possesseur d’un Samsung Note, j’ai effectué ce petit exercice sans aucune difficulté. Par la suite et si nécessaire, il me suffira d’augmenter ma capacité de stockage en changeant éventuellement de carte SD (dont les performances évoluent chaque mois).

Répondre à Sérignat Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives