des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Il fait nuit. Je suis réveillé. Je ne me rendors pas. Devant mes yeux clos passent furtivement des pensées. J’essaye d’en attraper deux ou trois, je crois y parvenir.

Le temps que je les présente à mon esprit, il n’en reste que la queue.

Une réponse à Bredouille

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives