des mots d'amour et des chansons… c'est bien là tout le nécessaire

Mon beau-père vient d’être inscrit au tableau d’honneur du Vatican. Je reproduis ci-dessous la lettre que Claudine a envoyée à la famille et aux amis pour annoncer la nouvelle :

« Je suis heureuse de vous associer à la bénédiction apostolique que le Saint Père a accordée à mon père dans le cadre de sa mission de rencontres des jeunes à la périphérie de Metz. Le dossier sur son action a été constitué et envoyé au Vatican à son insu.

» Le pape invoque dans son message des grâces divines en abondance pour la poursuite de l’action de Pacha [surnom de mon beau-père] auprès des jeunes ; celle-ci a porté des fruits incroyables : au total 7500 rencontres de rue, et des jeunes transformés pour certains par l’écoute et le dialogue. Pendant les 12 années où il a mené cette oeuvre, seul, mon père était désespéré de ne pas parvenir à trouver un équipier et un successeur. Sensibilisé par lui le curé a créé une aumônerie pour les jeunes, tandis que la commune a monté un festival de quartier.

» La distinction papale (ci-dessous) a été communiquée officiellement à mon père avec un témoignage public d’éloge par l’évêque de Metz, l’archiprêtre et le curé de la paroisse de Ban Saint Martin – ainsi que des deux maires que mon père avait sollicités pour l’aider à gérer des problèmes de drogue, de violence ou d’endoctrinement. »

J’aime et j’admire cet homme savant, fougueux, inquiet, qui de l’âge de 72 ans à celui de 84, en même temps qu’il passait son doctorat de philosophie, arpentait les banlieues de Metz pour tenter, sans prosélytisme, d’établir un dialogue avec des gamins en grand danger d’égarement, et les maintenir en contact et en confiance avec la société par la force d’un regard, de paroles simples, et d’une poignée de main.

Une réponse à Bénédiction papale

Répondre à Bertrand de Foucauld Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Archives