« loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais »

gus salar de uyuni 4Augustin, salar d’Uyuni, mars 2011

Cinq ans ont passé depuis qu’Augustin partait pour un voyage de sept mois sac au dos en Amérique du Sud. Et voici qu’il repart aujourd’hui pour l’Argentine. Je vais tout-à-l’heure l’accompagner à l’aéroport. Il ne connait pas sa date de retour.

En 2010, son départ m’avait inspiré « Il s’en va », chanson que je lui dédie à nouveau aujourd’hui.

( Je n’ai chanté « Il s’en va » qu’une seule fois en public : c’était en mars 2011, lors d’un concert à l’Européen, dont on entend l’enregistrement ci-dessus).

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gaillard

On est enfin parent quand on peut laisser son fils partir… Le voir s’élever… C’est que l’on a réussi sa belle mission… Ceci étant je repenserai à cela quand mon Augustin prendra le chemin du large…

Prochains spectacles
VSRP: No data available
Archives